Pont imprimé à 3d à Madrid

6 impressions 3D que vous croyez impossibles

juillet 20th, 2017 Posted by Magazine 3D 0 comments on “6 impressions 3D que vous croyez impossibles”

Les objets réalisés à partir d’impressions 3D sont d’une précision déconcertante mais surtout, nous étonnent de plus en plus. En effet, certaines réalisations vont au-delà de l’objet et aboutissent à des fabrications qu’on n’aurait même pas imaginées. Nous sommes bien loin du premier objet imprimé par Charles Hull.

Des impressions 3D de grandes envergures

L’impression 3D produit en général de petites pièces, minutieuses pour une fonction précise, mais l’opposé existe également.

Un château en béton

Château en plastique construit avec une imprimante 3D.Nous ne parlons pas encore de véritables châteaux de dimensions que nous connaissons mais cela reste considérable.

Un entrepreneur américain a réussi le tour de force de fabriquer un château fort en béton, de 3 mètres sur 5 mètres, qu’il expose fièrement dans son jardin.

Un pont en acier

Vous doutez de la capacité à fabriquer des infrastructures réelles ? Regardez à Amsterdam, ils ont entrepris la construction d’une passerelle pour surplomber un cours d’eau. Et à Madrid, ils ont imprimé en 3D un pont en acier pour piéton, taille 12 x 2 mètres. Et ça marche !

Pont imprimé à 3d à Madrid

Le pont pour piéton à Madrid imprimé en 3D

La voiture de James Bond en 3D

Un pont n’est pas synonyme de minutie, mais à grande échelle, l’impression 3D peut aussi s’attaquer à la finesse et l’élégance incarnée en matière d’automobile. La preuve, par la réalisation à une échelle 1/3 de l’Aston Martin DB5 que James Bond conduisait dans le film Skyfall. Absolument sublime.

Des impressions 3D dans des matières insolites

Parfois, les imprimantes 3D nous étonnent aussi par les matières qu’elles arrivent à utiliser avec brio.

Le verre par des chercheurs du Massachussetts

Imprimante 3D pour le verre.Nous l’avions vu dans un précédent article. Le verre imprimé, ça existe déjà, grâce à une équipe de chercheurs du MIT à Boston. Ils continuent depuis 2015 à améliorer leur technique.

Le chocolat a son imprimante 3D

Il n’est pas encore question de fabriquer du chocolat, ce qui aurait surement plu à beaucoup de monde. Mais à partir de chocolat, des formes en 3D ont déjà été imprimées. Hershey’s, un chocolatier américain a même poussé la réflexion jusqu’à mettre au point sa propre imprimante 3D, la CocoJet, préservant le goût du chocolat.

Des vêtements réalisés à partir d’impressions 3D

Le procédé permet donc de créer ou de reproduire des objets lourds ou fragiles. Mais on voit aussi apparaître des impressions de vêtements.

La société Nervous System a mis en place un procédé de scan du corps de ses clientes, à partir duquel des robes en nylon sur mesure sont imprimées. Les robes sont des pièces uniques, en un seul élément à enfiler. Le procédé permet d’imprimer la robe alors que cette dernière est bien plus volumineuse que l’imprimante. En effet, la robe est imprimée comme si nous la voulions chiffonnée en boule dans un tiroir. Une fois imprimée, il suffit de la laisser se dérouler et le produit final est là. Regardez par vous-même :

On trouve aussi des chaussures, des rollers… les exemples insolites ne manquent pas non plus.

 

No comments yet. You should be kind and add one!

Leave a Reply

Your email address will not be published.This is a required field!

<small>You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">HTML</abbr> tags and attributes:<br> <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>